• Les citations que j'adore :

    “You can do so much in 10 minutes time. Ten minutes, once gone, are gone for good. Divide your life into 10-minute units and sacrifice as few of them as possible in meaningless activity.”

    — Ingvar Kamprad, le fondateur d’IKEA

“On est la moyenne des 5 personnes qui nous entourent le plus”.

C'est plus impactant que vous ne le croyez...
(Temps de lecture : environ 4 min)

En discutant avec mes amis, l’idée d’être la moyenne des 5 personnes qui nous entoure le plus, intrigue beaucoup.

Je me suis donc dit que cela ferait un billet intéressant.

Ca veut dire quoi ?

Être la moyenne des 5 personnes qui nous entourent le plus, exprime le principe que l’on se forge sous l’influence d’autrui.

A part certaines personnes (que j’appelle des “cyborgs”), personne est insensible à l’influence de son entourage de façon consciente et/ ou inconsciente pour le pire et le meilleur.

Cela concerne bien sûr les choix matériels que l’on fait (“Keeping up with the Joneses” est une expression anglaise qui illustre comment et pourquoi nous sommes influencés par notre groupe d’appartenance afin de garder un niveau matériel pour se montrer suffisamment intégré socialement), mais cela prend tout son ampleur en terme d’état d’esprit et de volonté de réussite dans la vie.

Par exemple :

Si ma mère, ma femme, mon cousin, et les 2 amis que je fréquente le plus souvent, ont un discours défaitiste, se contentent de médiocrité et se plaignent à longueur de journée, il y a des fortes chances que cela s’imprègne sur moi.

A contrario, si ces mêmes personnes ont du punch, aiment la vie et pratiquent l’amélioration continue, j’en serais autant influencé positivement.

Imaginez la chose suivante :

C’est comme si vous courriez 2 courses de 100 mètres contre 4 autres personnes différentes à chaque course.

  • La première course : vous courrez contre 4 personnes lentes.
  • La deuxième course : vous courrez contre 4 athlètes professionnels.

Peu importe, si vous gagnez ou pas les courses, je peux parier que vous ferez un bien meilleur temps en courant la deuxième course contre les 4 athlètes professionnels.

Maintenant, imaginez que la course représente votre vie que vous courrez contre votre entourage.

Prenez le temps de réfléchir, et d’observer leurs discours, leurs situations, leur progression, leur état d’esprit…

Courrez-vous contre des personnes lentes ou contre des athlètes professionnels ?

L’influence d’autrui.

Si vous voulez devenir un entrepreneur à succès et vous êtes entouré(e) le plus souvent d’Elon Musk, Zuckerberg, Peter Thiel, Reid Hoffman et Sir Richard Branson, sans parler de leurs réseaux, leurs conseils, ou leurs finances, ne serait-ce que leur mindset, il y a de grandes chances que vous l’adoptiez.

A l’inverse, si vous êtes entouré(e) le plus souvent par d’employés à l’administration à votre mairie locale (sans aucun jugement de valeurs, bien entendu), en ce qui concerne votre objectif d’entrepreneuriat, cela sera plus compliqué.

(Et d’ailleurs, il y a des fortes chances que l’idée d’entreprendre ne vous vienne jamais…).

Peut-être qu’il est temps de filtrer…

En prenant du recul, il est sage d’observer son entourage, même pour des choses subtiles…

  • Vos collègues que vous côtoyez 7H par jour manquent d’ambition ?
    Essayez de changer de collègues ou de service, voire de travail…
  • Vos potes veulent passer tout leur temps à jouer à Fifa alors que vous voulez utiliser votre temps à être productif ?
    Proposez de boire un verre avec des gens qui sont qui vous aimeriez devenir.
  • Votre père n’arrête pas de dire que les personnes devenues riches sont forcément des voleurs et des malhonnêtes ?
    Il faut peut-être moins le voir ou éviter d’aborder certains sujets en sa présence…

Votre entourage vous tire vers le haut ou vers le bas. A vous de bien le choisir…

Mon expérience perso :

J’ai un très bon ami qui a 30 ans, sans enfants, qui s’appelle Edouard et qui vit actuellement près de Dallas.

Edouard (1) a gardé l’état d’esprit que j’avais quand je n’étais pas soumis aux responsabilités parentales (j’ai 3 enfants).

Autrefois, je me surprenais parfois à râler intérieurement car parfois il me conseillait des choses sans prendre en compte ma situation parentale. Mais avec le recul, ses conseils me permettent de me surpasser malgré mes restrictions liées à mes responsabilités.

Et ne serait-ce que son discours général, son ambition, sa sagesse, et sa curiosité m’inspirent malgré moi…

A l’inverse, si je n’avais qu’un entourage de personnes qui sont parents d’enfants, je serais sous l’influence conscience ou inconsciente de leur mentalité (ce qui n’est pas forcément mauvais, mais “limitant” malgré tout).

Conclusion :

Idéalement, on pourrait choisir notre entourage, mais c’est compliqué. La plupart du temps, la vie nous l’impose.

Mais ne serait-ce qu’en prenant conscience du discours de notre entourage, on peut agir : soit s’en inspirer ou soit y faire barrage mentalement.

Et vous ?

Sentez-vous que les 5 personnes qui vous entourent le plus vous influencent-ils ? Vous tirent-ils vers le haut ou vers le bas ?

Je serais curieux de connaître votre avis dans les commentaires ! 😉

Notes :   [ + ]

1.Le profil Linkedin d’Edouard : https://www.linkedin.com/in/edouardtheron/

Tags:

  • Damian Hazlewood

    Insatiablement curieux

    Passionné de nouvelles technologies, d'innovation, de comportementalisme, de tout-ce-qui-geek, de concepts, de comédies US/UK (movies + standup), de films/ séries (+ scénarios), de musique, de créativité, et de fooding...

  • Show Comments (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

Motivation : Le mur de Will Smith

(Temps de lecture : environ 4 min) Je me souviens toujours d’un discours de ...