• Les citations que j'adore :

    “The stupidity of people comes from having an answer for everything. The wisdom of the novel comes from having a question for everything.”

    — Milan Kundera, Tim Ferris

Effets post-Covid : une opportunité pour les commerces en centre ville ?

(Temps de lecture : environ 4 min)

J’ai écrit récemment sur les effets potentiellement positifs durant le confinement à cause du Covid-19, notamment en terme de changement de paradigme, tout particulièrement le télétravail.

Aujourd’hui, après le confinement, j’ai sondé mon entourage, et je m’aperçois que les anciennes méthodes de travail sont revenues au galop : Les entreprises dont le personnel pourrait continuer à effectuer du télétravail, obligent les employés à revenir au bureau.

Une opportunité “loupée” (à mon avis)

Comme déjà évoqué, pour certains métiers, une présence physique est essentielle, mais ce n’est pas le cas pour beaucoup de métiers du tertiaire.

Je ne vais pas revenir sur les forces et faiblesses du télétravail, ni le bien être du personnel si le télétravail est mis en oeuvre. Néanmoins, ce billet sert à souligner (à mon avis) une opportunité “loupée” pour les commerces du centre ville.

Le problème des commerces en centre ville

C’est bien connu, les commerces en centre ville souffrent principalement de la concurrence d’achat en ligne sur internet. Même si beaucoup ont adopté des solutions numériques, les commerçants dépendent souvent de la politique de ville déployée : Parking payants, nombre de places, horaires d’ouverture…etc

Ce sont des éléments indispensables pour favoriser l’expérience du client final qui souhaite faire un achat en ville :

Plus le parking coûte cher, et moins, il y a des places de parking, cela provoque un frein psychologique (une friction) quant au déplacement de ce dernier en ville.

Au final, est-ce que c’est le secteur tertiaire qui pose problème ou fait parti de la solution ?

(Quand j’évoque le secteur tertiaire, je parle de tout sauf les commerces et les transports).

Les villes ont voulu solutionner le problème de places de parking avec des navettes gratuites invitant les usagers à garer leur voiture dans un parking sécurisé (souvent gratuit) et de prendre une navette pour accéder en centre ville via des couloirs de bus privilégiés donc un accès rapide.

Mais portons notre attentions sur les employés de bureaux.

Si on devait comptabiliser le nombre de voitures de ces employés circulant en centre de ville et les alentours qui :

  • Polluent
  • Nuisent à la bonne circulation de voiture (donc la rapidité d’accès)
  • Occupent les places de parking (ou font augmenter les prix)

En obligeant les entreprises à adopter le télétravail, on réduirait considérablement ces frictions pour le client des commerces du centre ville.

Clairement, s’il y avait moins de voitures en centre ville qui se déplacent “inutilement” vers un lieu de travail (parfois 2 fois par jour pour le repas du midi), cela désengorgerait de façon considérable les centres villes et améliorera l’expérience du client des commerces de centre ville et donc pourrait re-dynamiser l’activité des commerçants de centre ville.

Des leçons non-retenues

L’expérience du confinement à cause du Covid aurait pu être un accélérateur de ce phénomène et une véritable opportunité de réfléchir à la manière dont nous travaillons.

La France a connu des rues dessertes durant le confinement. Beaucoup d’entreprises ont mis en place un système de télétravail pour ensuite tout défaire pour des raisons qui leur sont propres (certainement liées à des craintes du changement).

C’est donc, à mon avis, une opportunité ratée (sans parler de l’impact sur la pollution, et l’amélioration des conditions de travail de ceux qui doivent se déplacer pour être physiquement présents sur leur lieu de travail, des transporteurs, ou services de transports publics…).

Au lieu d’avancer vers le progrès, je pense que nous avons malheureusement fait marche arrière sur ce point.

Tags:

  • Damian Hazlewood

    Insatiablement curieux

    Passionné de nouvelles technologies, d'innovation, de comportementalisme, de tout-ce-qui-geek, de concepts, de comédies US/UK (movies + standup), de films/ séries (+ scénarios), de musique, de créativité, et de fooding...

  • Show Comments

You May Also Like